Elle lèche son cheval jusqu’aux couilles

Le cheval était déjà fort excité lorsqu'elle arriva à l'écurie pour lui brosser le poil. Que faire se dit-elle, ignorer son état et se mettre à la tâche, brosser le dos de la bête quand celle-ci préfèrerait qu'on la soulagea de couilles trop remplies. La fille n'hésita pas longtemps et posa de côté son nécessaire de lustrage. Bientôt, agenouillée sous l'étalon, elle caressait le membre odieusement développé, et dont la partie finale avait la teinte de la peau humaine. Sans doute ce détail l'interpella, car en sus de la branlette tendre qu'elle donnait à l'animal, elle approcha ses lèvres du pieu énorme, et le pompa d'accompagnement jusqu'à la décharge libératrice.



Télécharger la vidéo

Salope pompe son poulain

La bite de son poulain dans la main, le gland dans la bouche, elle était vraiment décidée à le faire jouir. Cette fois, elle avait mis le paquet, soigné les préliminaires. La poitrine dénudée, elle avait frotté ses gros seins sur le cuir de l'animal



Télécharger la vidéo

Après l’avoir branlé, elles sucent le cheval

Ce jour, les deux blondes qui se sont occupé de l'avoine du cheval, décident pour s'amuser d'exciter celui-ci en lui collant aux naseaux leur chatte juteuse. L'effet aphrodisiaque ne se fait pas attendre et le boutoir de l'animal à présent long comme le bras, devient vite le jouet de nos deux perverses. Perverses car non contentes de branler la bite à deux mains - pardon : quatre, étant toutes deux à l'oeuvre sous le ventre viril - voilà que dans le silence d'un regard complice, elles partagent la même envie folle... et elles se mettent à pomper le gourdin à tour de rôle, faisant le pari implicite à qui recevra la décharge de foutre dans la bouche.



Télécharger la vidéo