Bourrée par le bourrin

Ce matin, cette petite salope a choisi un grand brun à pattes blanches. Avant de le pomper, elle se frotte la chatte avec un gode veiné. Puis elle passe sous le cheval et commence à lui exciter le chibre. La bite grossit, mesure bientôt 60cm. Un barreau noir et rose que la salope engloutit dans la bouche. Du moins elle essaie car le morceau est trop épais. En fait, elle s'amuse à passer ses lèvres dessus, et à lécher. Après quoi, elle se penche et s'empare du pieu pour se l'enfoncer dans la chatte. C'est une auto levrette où la fille donne elle-même le rythme du va-et-vient. Le chibre la pénètre sur une bonne longueur. De temps en temps, elle se défait de l'étreinte et se frotte le clito dessus, exactement comme avec le gode. L'envie de sucer lui revient. En gros plan, on voit sa bouche déformée par l'énorme gland.



Télécharger la vidéo

Salope + cheval = chatte bien remplie

En attendant que le cheval arrive, la salope s'entraîne avec un gode qu'elle s'enfonce dans la bouche sur 15cm. Tête levée vers le ciel, elle s'imagine se trouver sous l'abdomen du bourrin et d'avoir sa bite sur la langue. Mais voilà l'animal, et aussitôt la salope se met à le sucer. La queue est énorme, un morceau de 60cm qu'elle branle et lèche avec soin. De temps en temps, elle sort la queue de sa bouche et s'en frotte les joues, va même jusqu'à se donner des baffes avec. Accro à la bite de cheval, elle embouche le gland complètement, donne des mouvements de branle secs et courts avec sa main. Le traitement semble plaire au bourrin qui bande de plus en plus. C'est le moment pour notre zoophile de se faire prendre la chatte. Habituée, elle se place en levrette, empoigne le chibre et le guide là où y faut. Après quoi, une fois son vagin occupé par le barreau, elle empoigne la chair et la remue jusqu'à jouir comme une chienne.



Télécharger la vidéo

Bite de ch’val jusqu’aux amygdales

Encore pucelle de la bouche, la petite salope s'approche du cheval pour voir si y a pas moyen de commencer sa formation. Pour ça, elle excite l'animal, se met à 4 pattes sous l'abdomen et caresse le moignon de chair. Deux secondes plus tard, le bout s'est transformé en gros bâton de 60cm sur 10. Heureuse comme jamais, elle ouvre sa bouche en grand et suce au maximum, s'aidant de sa main pour maintenir le gland dans l'axe et pour tourner le pieu afin de lécher partout. Faut dire qu'elle s'y prend bien car jamais la queue du bourrin n'a été aussi tendue. Après quoi, elle veut sentir le dard dans sa chatte. Pour ça, elle se met en position, se penche et s'envoie la bite. Avec sa main, elle remue le tuyau pour le faire aller et venir. Soudain, le sperme jaillit, à moins que ce ne soit un jet de pisse préliminaire. Quoiqu'il en soit, elle se retire pour vite prendre le morceau dans la bouche et le nettoyer par suçage jusqu'à l'éjac.



Télécharger la vidéo